Universite des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako
USSGB

 



Bienvenue sur la page de l'actualité de l'USSGB


Page: 1 2 3 4 5 6 7

ORGANISATION DE LA 9ème SESSION ORDINAIRE DE LA COMMISSION NATIONALE D’ETABLISSEMENT DES LISTES D’APTITUDE (CNELA)

Le Recteur de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB), Président de la CNELA, informe les membres de la Commission Nationale d’Etablissement des Listes d’Aptitude (CNELA) que la 9ème session ordinaire aura lieu du 07 au 09 décembre 2015 à Bamako.
Annonce faite ,le 27/11/2015 12h07min58s par Le Secrétaire Permanent de la CNELA, Idrissa SENOU



SIGNATURE DE CONVENTION ENTRE L’USSGB ET LE CERM

Les deux structures entendent faire de la production intellectuelle une réalité dans l’espace universitaire
La salle de conférence de la Faculté des Sciences Economique et de Gestion (FSEG) de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako (USSGB), a servi de cadre, le mercredi 21 octobre 2015, à la signature de convention de partenariat entre l’USSGB et le Centre d’études et de Réflexion du Mali (CERM). La cérémonie était coprésidée par le recteur de l’USSGB, Pr Samba Diallo et le secrétaire aux relations internationales du CERM, l’ancien Premier ministre Moussa Mara.
Prenant la parole en premier, le recteur de l’USSGB, Pr Samba Diallo s’est dit honoré de la présence d’une personnalité dans ses locaux pour la signature de la convention. Et d’ajouter que cette convention entre l’USSGB et le CERM vise uniquement la recherche d’idées et des pistes de réflexion en vue de résoudre les préoccupations de nos populations. « Nos deux structures travailleront dans les jours à venir pour l’organisation des tables rondes, des colloques et des conférences-débats sur les sujets divers et variés » a précisé le Pr Samba Diallo. Aussi, précise-t-il, cette convention se manifestera par l’échange des compétences et des expertises.
Après lui, l’ancien Premier ministre Moussa Mara a indiqué que cette cérémonie est le couronnement de plusieurs démarches entreprises par les responsables du CERM auprès de ceux de l’USSGB. Selon lui, à travers ce partenariat, les deux structures traiteront des sujets relatifs aux préoccupations de nos concitoyens. « C’est un espace de production intellectuelle afin de répondre favorablement aux besoins de nos populations à la base » a-t-il ajouté.
Aussi, a-t-il rassuré le corps professoral de l’USSGB de la disponibilité des acteurs du centre afin que la production intellectuelle soit une réalité dans l’espace universitaire malien. Et de poursuivre qu’un pays sans production intellectuelle et sans intelligentsia est un pays qui n’a pas d’avenir. «Un pays qui tourne son dos à la production intellectuelle et à son intelligentsia, tourne son dos à son avenir » Il ajoutera que l’université étant, par excellence, un espace de production intellectuelle, le centre mettra tout en œuvre pour qu’à travers ce partenariat l’USSGB réponde à cette exigence.
Après ces quelques mots, les deux responsables ont procédé à la signature et l’échange de documents qui scelle désormais leur relation.
Il convient de noter que, tour à tour, les professeurs, de l’USSGB et les membres du CERM ont exprimé leur attente à travers ce partenariat.

Annonce faite ,le 26/10/2015 15h02min17s par Secrétaire Général de l'USSGB



Reception provisoire du site

aujourd'hui a eu lieu la reception provisoire du site de l'USSGB.
Sont presens : Chaibou Haidara,Mr Demba Coulibaly
Annonce faite ,le 17/09/2015 14h23min13s par Segal



Géographie

Le Mali, avec ses 1 241 238 kilomètres carrés, est le plus vaste État d'Afrique de l'Ouest après le Niger. Il est enclavé à l’intérieur de l’Afrique occidentale entre le tropique du Cancer et l'Équateur. Il est traversé par deux grands fleuves : le Sénégal et le Niger. La plus grande part de la population vit en zone rurale. La densité, très variable, passe de 90 hab./km2 dans le delta central du Niger à moins de 5 hab./km2 dans la région saharienne du Nord.

Le pays possède des frontières communes avec la Mauritanie, l'Algérie, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée et le Sénégal.

Outre la capitale Bamako, les villes principales sont Kayes, Ségou, Mopti, Sikasso, Koulikoro, Kidal, Gao, Tombouctou.

Le pays possède trois zones climatiques :

les deux tiers nord du pays, entièrement désertiques, appartiennent au Sahara méridional, avec des précipitations annuelles inférieures à 127 mm. Cette région est traversée par des nomades avec leurs troupeaux ;
le centre : la région sahélienne, relativement sèche (aux pluies tropicales relativement insuffisantes), est couverte de steppe remplacée progressivement vers le sud par la savane. La vallée du Niger est cultivée grâce à certains travaux de mise en valeur : on y trouve du riz, du coton, du karité (appellation en langue bambara), de l'arachide, du mil, du sorgho. Une vaste étendue dans le centre du Mali est constituée de marécages, dus aux nombreux bras du Niger ;
la région soudanaise est une zone avec des précipitations de 1 400 mm par an et des températures moyennes comprises entre 24 °C et 32 °C. Elle est, dans sa partie nord, couverte de savane devenant de plus en plus dense et se transformant progressivement en forêt vers le sud.

Le relief est peu accentué. Les plaines alluviales, très vastes, sont toutefois dominées par quelques plateaux calcaires et de grès (plateaux mandingues et dogon). Le point culminant du Mali est le mont Hombori (1 155 m).
Annonce faite ,le 09/09/2015 23h14min07s par Wikipédia



Géographie

Le Mali, avec ses 1 241 238 kilomètres carrés, est le plus vaste État d'Afrique de l'Ouest après le Niger. Il est enclavé à l’intérieur de l’Afrique occidentale entre le tropique du Cancer et l'Équateur. Il est traversé par deux grands fleuves : le Sénégal et le Niger. La plus grande part de la population vit en zone rurale. La densité, très variable, passe de 90 hab./km2 dans le delta central du Niger à moins de 5 hab./km2 dans la région saharienne du Nord.

Le pays possède des frontières communes avec la Mauritanie, l'Algérie, le Niger, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée et le Sénégal.

Outre la capitale Bamako, les villes principales sont Kayes, Ségou, Mopti, Sikasso, Koulikoro, Kidal, Gao, Tombouctou.

Le pays possède trois zones climatiques :

les deux tiers nord du pays, entièrement désertiques, appartiennent au Sahara méridional, avec des précipitations annuelles inférieures à 127 mm. Cette région est traversée par des nomades avec leurs troupeaux ;
le centre : la région sahélienne, relativement sèche (aux pluies tropicales relativement insuffisantes), est couverte de steppe remplacée progressivement vers le sud par la savane. La vallée du Niger est cultivée grâce à certains travaux de mise en valeur : on y trouve du riz, du coton, du karité (appellation en langue bambara), de l'arachide, du mil, du sorgho. Une vaste étendue dans le centre du Mali est constituée de marécages, dus aux nombreux bras du Niger ;
la région soudanaise est une zone avec des précipitations de 1 400 mm par an et des températures moyennes comprises entre 24 °C et 32 °C. Elle est, dans sa partie nord, couverte de savane devenant de plus en plus dense et se transformant progressivement en forêt vers le sud.

Le relief est peu accentué. Les plaines alluviales, très vastes, sont toutefois dominées par quelques plateaux calcaires et de grès (plateaux mandingues et dogon). Le point culminant du Mali est le mont Hombori (1 155 m).
Annonce faite ,le 09/09/2015 23h10min45s par Wikipédia



Toponymie

Ce script est un début, mais en pratique il vous faudra sûrement encore l'améliorer. Par exemple, si le nom du fichier contient des
espaces ou des accents, ça posera un problème une fois envoyé sur le Web. D'autre part, si quelqu'un envoie un fichier qui a le
même nom que celui d'une autre personne, l'ancien sera écrasé !
La solution consiste en général à « choisir » nous-mêmes le nom du fichier stocké sur le serveur plutôt que de se servir du nom
Annonce faite ,le 09/09/2015 23h07min38s par Inconnue